MAISON DE L’ARCHÉOLOGIE

La Maison de l’Archéologie de Thérouanne : 2000 ans d’histoire, un siècle d’archéologie

Il y a plus de deux millénaires, une tribu d’irréductibles Gaulois, les Morins, gouvernait un puissant territoire dont Thérouanne (alors Teruanna) était la capitale. Et face aux Morins, même César faillit perdre son latin. Mais le général parvient tout de même à ses fins. Et Terruana devient une florissante cité gallo-romaine, jusqu’à ce que les Francs ne sèment la zizanie. Mais il est dit que Thérouanne saura toujours se relever.

Après les Romains, passent désormais, au Moyen Âge, les pèlerins empruntant les sentiers de la Via Francigena depuis Canterbury, traversant la France et l’Italie jusqu’à Rome, pour se recueillir sur la tombe de saint Pierre. Christianisée (par Audomar, devenu saint Omer), Thérouanne grandit, prospère et devient un vaste diocèse, l’un des plus étendus d’Europe occidentale. Jusqu’en 1553 où le territoire, désormais enclave française dans l’empire où le soleil ne se couche jamais, fera les frais de la colère de Charles Quint contre François Ier. La ville sera rasée. Mais Thérouanne, rebaptisée « la Pompéi du Nord », finira par renaître de ses cendres.

Dès le XIXe siècle, les archéologues commencent à s’intéresser à cette ville morte, puis ressuscitée. Des entrailles de cette terre fertile en rebondissements, ils extrairont des milliers d’artefacts témoignant d’un riche passé : objets artisanaux, boulets de canon, pièces de monnaie… Ce sont 175 de ces fabuleuses trouvailles que la Maison de l’Archéologie met en scène avec des maquettes et des dispositifs multimédias interactifs élaborés, sur quelque 250 m2, pour alimenter l’imaginaire des petits comme des grands. Pour ceux dont l’imagination est sans limite, une expédition sur le site archéologique attenant fera apparaître en rêve une cathédrale gothique, fleuron de ce territoire qui, loin de se résigner face à l’adversité, a toujours su se réinventer, agir, innover. Renaître.

 

La Maison de l’Archéologie en quelques chiffres :

– 250m2 de surface d’accueil ;

– 4 séquences historiques présentées ;

– 5 maquettes ;

– 10 dispositifs multimédias ;

– 175 objets exposés ;

©Denis Paillard

Infos complémentaires

Toutes les conditions sont mises en place pour vous accueillir sereinement en solo ou en famille (port du masque obligatoire, visite libre sur réservation avec jauge totale d’accueil de 19 visiteurs et limitée pour chacune des salles, sens de circulation…). Sur demande, nos médiateurs pourront vous accompagner en tout petit groupe dans votre exploration des moindres recoins de la Maison de l’Archéologie.

Langues parlées :

  • Français

  • Anglais

  • Néerlandais

Accessibilité handicapés : Oui.

Adresse : 6, Place de la Morinie

Code postal : 62129

Ville : Thérouanne

Horaires :

  • Les médiateurs de la Maison de l’Archéologie ré-ouvrent les portes gratuitement au public dès ce mercredi 20 mai du mardi au vendredi de 14h à 17h et, les samedis et dimanches, de 14h à 18h.

  • A partir du 2 juin et jusqu’à octobre : du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h.

  • De novembre à avril : du mercredi au dimanche de 14h à 17h.

  • Ouvert le mardi et les matinées du mercredi au samedi aux groupes, uniquement sur réservation.

  • Le site archéologique est ouvert du 1er avril au 31 octobre de 9h à 18h.

Tarifs :

  • Gratuit.