FRUGES, SON HISTOIRE…

Ajouter à
ma liste d'envies
puis imprimez ou partagez votre parcours

Tout commença aux XVIe et XVIIe siècles…

Les guerres ont totalement détruit le château fort et la ville médiévale de Fruges, où un terrible incendie ravagea 55 maisons en 1595.

Sur la place et dans les rues adjacentes, s’alignent des hôtels particuliers en pierre blanche et en brique, reconstruits aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Visages, animaux, et arabesques, ornent les façades des maisons les plus opulentes, comme celle de l’ancien sénateur Louis Boudenoot. Elle accueille le musée de Nestor Delétoille, prêtre collectionneur et historien, personnage haut en couleur. Fruges a aussi vu naître la mère de Marguerite Duras en 1877.

L’élégant pavillon de la mairie, bâti vers 1840, a conservé une horloge à poids de 1901, et sur les foires et marchés autour s’écoulaient les productions frugeoises. La ville comptait déjà des cordonniers en 1473, un savoir-faire qui s’est développé à partir du XVIIIe siècle avec la tannerie.

L’usine à gaz, les tuileries et briqueteries, sans oublier la marbrerie Dechamps toujours en activité, auteur des monuments de la Grande Guerre dans la région, ont fait la réputation de Fruges.

L’arrivée du chemin de fer à la fin du XIXe siècle a donné naissance à la rue de la Gare, où sont venues s’installer une salle de bal et de cinéma, et des maisons s’inspirant de l’architecture balnéaire. De là, la rue des Digues constituait déjà une promenade agréable le long de la Traxène, vers le moulin de Bât-l’Eau. Connue pour sa fête de la Saint-Gilliet, et ses géants Pô-Louche et Marie Robinet, Fruges est restée une ville commerçante et animée.

Aanvullende informatie

Mairie de Fruges

08 90 03 79 89 | 03 21 47 30 07 mairie-de-fruges@wanadoo.fr ville-fruges.fr

Adresse : Place du Général de Gaulle, BP 35

Code postal : 62310

Ville : Fruges

Tijden

  • Du Lundi au Vendredi: 08:00 à 12:00 - 13:30 à 18:00

  • Samedi: 08:00 à 12:00