ST MARTIN CHURCH

Ajouter à
ma liste d'envies
puis imprimez ou partagez votre parcours

L’église Saint-Martin de Thérouanne, reconstruite au XIXème siècle, s’élève à l’emplacement de l’ancienne église du faubourg du Saint-Esprit.

Elle fut rénovée en 2000-2001.

Des plans et gravures anciens nous situent cet édifice antérieur de l’époque médiéval au centre de l’îlot formé par la Lys qui, dans la traversée de la Commune, se sépare en deux bras : la grande Lys et la Saint – Augustin.

Des fouilles effectuées il y a une trentaine d ‘années ont montré qu’il existait dans cette zone aux 1è et 2è siècles un habitat gallo-romain (découverte de tuiles romaines, de céramique antiques et d’une meule à grains). Il est possible qu’à l’emplacement de l’église s’élevait un temple dédié à une divinité vénérée à l’époque, vraisemblablement le Dieu Mars.

Quand la cité de Thérouanne, chef-lieu de la Morinie, devint siège d’un évêché de 639, les faubourgs se développèrent autour de l’agglomération, plus tard en dehors des remparts et fortifications. Chaque faubourg possédait ainsi sa petite église placée sous le patronage de Saint- Martin, l’évangélisateur  de la Gaule.

Après la destruction complète de la ville décidée par l’Empereur Charles Quint, le site de la ville devint une immense carrière de pierres et de matériaux divers où les habitants de la région, trop heureux le l’aubaine, venaient régulièrement se servir. Ce n’est que très que progressivement qu’un village se réédifia au sud de l’ancienne cité.

Vers 1617, la construction d’une nouvelle église commença à l’emplacement des ruines. Elles de fit en trois étapes :

  • D’abord un corps d’église de style ogival sans grand caractère : pas de voûte ni de régularité dans les fenêtres
  • Le chœur fut ensuite ajouté en 1623, de style ogival avec cinq fenêtres et de fausses baies sur l’une  desquelles vint s’appuyer la sacristie à la façade sud, le chœur fut voûté en pierres.
  • Un petit porche fut ajouté à l’ouest, cent ans plus tard  en 1723. Cet édifice fut endommagé lors d’un incendie en 1667, puis en 1798 fut presque totalement détruit par el feu qui ravagea tout le centre de Thérouanne : 90 maisons furent transformées en cendres. Après ce désastre, l’église Saint – Martin de trouvait réduite à des murailles calcinées et avait perdu son mobilier. Les murs du chœur résistèrent mieux au feu puisque l’on voit encore sur les contreforts de l’église actuelle la date de 1623.

Un nouvel édifice fut reconstruit progressivement à partir de 1859.

Les vitraux représentant des armoiries des 60 évêques de Thérouanne ont été placés en 1901 et 1902.

More information

Adresse : Place de l'église

Ville : Thérouanne